CROISSANT

Prix habituel 1,40 EUR€
Prix habituel Prix soldé 1,40 EUR€
Prix unitaire 17,50€  par  kg

En rupture de stock

Taxes incluses. Frais d’expéditions calculés au paiement.


Disponibilité du produit

click & collect

dans nos 6 boutiques à Paris et à Londres

livraison Coursier

à Paris et

Description

LE CROISSANT AU BEURRE PAR EXCELLENCE

Le croissant Poilâne® révèle tout le savoir faire de la Maison en matière de pâte feuilletée. Sans additif et sans conservateur.

Les plus gourmands l’ouvriront en deux pour le tartiner de confitures, mais le déguster nature permettra de mieux profiter de la légèreté du feuilletage et du bon goût de beurre frais.

  • CROISSANT

Nos recettes

Inspirez-vous avec les recettes d’Apollonia Poilâne

VOIR TOUTES LES RECETTES
sandwich croissant

SANDWICH DE CROISSANT SAUMON FUMÉ ET CIBOULETTE

Découvrir

crumble pêche

CRUMBLE D'ORGE AUX PÊCHES CARAMÉLISÉES

Découvrir

brioche maïs

BRIOCHE AU MAÏS

Découvrir



Le croissant Poilâne® : un croissant pur beurre.

Le croissant est une viennoiserie en pâte feuilletée au beurre frais, abaissée en triangle, roulée et incurvée en forme de croissant de lune. Le croissant Poilâne® est un croissant pur beurre. La qualité du beurre est primordiale à la réussite du croissant. Poilâne a sélectionné un beurre AOP (Appellation d'Origine Protégée), réputé pour son petit goût de noisette.

Le croissant est un incontournable du petit-déjeuner ! Accompagné d’un jus frais, d’un café, d’un thé ou d’un délicieux chocolat chaud, il assure un réveil gourmand, tout en douceur ! Un vrai régal pour bien commencer la journée.

Le croissant peut aussi être préparé en version salée, généralement avec du jambon et du fromage, au déjeuner ou à l’apéritif.

Le saviez-vous ?

La célèbre viennoiserie en forme de croissant remonte en fait à 1683 quand les troupes de l’Empire Ottoman assiégèrent la ville de Vienne en Autriche.

C’est un boulanger qui, levé tôt, donna l’alerte en entendant les turcs dans les tunnels de la ville et permit à l’armée autrichienne de contrer l’assaut de l’ennemi. Pour célébrer la victoire les boulangers de la ville confectionnèrent un petit pain dont la forme rappelait le croissant figurant sur le drapeau des vaincus.

En 1770, Marie-Antoinette d’Autriche introduit ce petit pain à Paris, mais ce n’est qu’à partir de 1920 que les boulangers parisiens commencent à confectionner le croissant feuilleté au beurre que nous connaissons aujourd’hui.